AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 storm is coming [eddy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seth Korrigan
avatar

- Messages : 174

[sun is rising]
- In my pockets : a packet of black devils, some condoms, a silver zippo, fifty dollars in cash, a picture of Emma
- Friendships:
- Availability: open (◊◊◊)

MessageSujet: storm is coming [eddy]   Mar 3 Oct - 17:20


seth & @eddy butler
« storm is coming »

Seth poussa un juron tout en éperonnant vigoureusement sa monture. A ses côtés, le cheval d'Eddy martelait le sol rocailleux comme si sa vie en dépendait. Putain de déluge de mes couilles ! Des trombes d'eau se déversaient sans interruption sur leurs trognes depuis plus de quinze minutes. A ce rythme ils se seraient tous les deux noyés dans leurs frocs avant la prochaine éclaircie ! Sans compter que s'ils ne trouvaient pas rapidement un abri, leurs bêtes risquaient fort de s'enrhumer, ou pire encore, de s'enliser dans les gravats boueux qui délimitaient le plan d'eau. Sale corniaud de mes deux, ils avaient intérêt à se magner le cul ! Le wrangler n'était pas sans ignorer qu'ils étaient désormais bien trop éloignés du ranch des Butler pour espérer faire demi tour avant la percée de l'orage. Dans la nuit noire, le vent s'était déjà levé dans une cacophonie de sifflements stridents. Désormais leur seule chance d'échapper à la tempête était d'atteindre à temps la petite cabane de pécheurs qui pourrissait sagement près de la digue en bois flotté. Dans la pénombre le wrangler indiqua un point invisible sur leur droite, mais dans ce déluge torrentiel, impossible de savoir si Eddy l'avait vu. Il devait pourtant en être arrivé à la même conclusion puisqu'il le dépassa presque aussitôt en jurant comme un charretier. Seth esquissa l'ombre d'un sourire, puis reporta presque aussitôt son attention sur sa propre monture, un magnifique pur-sang anglais dont la robe alezane lui évoquait la couleur du café torréfié. Ainsi lancé à pleine vitesse sur les berges aigues marines du lac poissonneux, ses rennes reposant lâchement sur sa crinière, l'animal semblait pénétrer l'obscurité à chaque nouveau coup de sabot. Pourtant il n'y avait définitivement rien de doux dans cette cavalcade effrénée. Au contraire, chaque nouveau martèlement des fers contre la pierre froide constituait une nouvelle preuve de l'impétuosité de l'animal. C'était grisant, presque jouissif. Malgré le vent, la pluie, et cette putain de gueule de bois qu'il se trainait depuis l'avant veille.

≈ ≈ ≈


La porte pivota sur ses gonds dans un grincement sonore. A l'intérieur de la cahute, le vent s'infiltrait par tous les interstices. Aussitôt qu'ils eurent franchi le seuil, le regard de Seth tomba sur une paire de chaises miteuses sur laquelle gisaient un tas de filets emmêlés surement inusités depuis des siècles. Une forte odeur d'algues séchées régnait dans la masure inoccupée. Nonchalamment, le wrangler alluma la lampe à huile qui trônait sur l'unique étagère recouverte d'un épais voile de poussière. Aussitôt une lueur douce dissipa les ténèbres, éclairant les murs de pierre bruts sur lesquels on avait accroché une aquarelle délavée par le sel et l'humidité. Hilare, Seth poussa un sifflement admiratif. "C'est coquet dis donc, on aurait presque envie de s'y installer." Les deux cow boys éclatèrent d'un même rire sarcastique avant de s'avachir chacun sur une chaise. Ils avaient pu attacher les chevaux dans la remise, à côté des barques et des optimistes. C'était l'essentiel, même s'ils faisaient tous les deux peine à voir. Il fallait voir les belles gueules de déterrés qu'ils se trainaient, sans compter leurs vêtements qui ruisselaient, goutte par goutte, sur le plancher suranné. Putain ce qu'ils se pelaient ! Tout en ôtant son tee-shirt détrempé, Seth laissa courir sa main sur le comptoir à la peinture écaillée. Rapidement ses doigts se refermèrent sur une bouteille de rhum ambré qui devait dater de mathusalem s'il en jugeait par la toile d'araignée grisâtre qui recouvrait l'étiquette. Alléluia. Visiblement la chance tournait enfin en leur faveur. "A quoi on trinque ?" Il ne renchérit pas, gardant pour lui la pensée ô combien explicite qui lui vint aussitôt à l'esprit. Au cul de ta soeur, mon pote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddy Butler
avatar

- Messages : 547

[sun is rising]
- In my pockets : téléphone à clapet, bout de papier usé, paquet de cigarettes
- Friendships:
- Availability: (ciaràn + tc + lena + tc ranch + tc famille + seth ◊)

MessageSujet: Re: storm is coming [eddy]   Mer 4 Oct - 14:16

storm is coming
@Seth Korrigan

   

C'était presque risible cette situation. Les deux fortes têtes se retrouvaient voûtés sur leurs chevaux, oppressés par cette pluie diluvienne. Heureusement qu'Eddy était accompagné de Seth, Wrangler aguerri, et non d'un petit nouveau à qui il aurait du gueuler toutes les cinq minutes de suivre sa trace. Il aimait transmettre son savoir, mais dans ces conditions là il détestait devoir se préoccuper d'une personne en plus de son canasson et lui-même. C'est d'ailleurs au moment d'arriver qu'il entendit que son cheval avait du mal à respirer et renâclait sans cesse. Alors qu'ils les mettaient à l'abri, Ed prit le soin d'enlever tout ce qui était susceptible de rendre son cheval encore plus malade. Selle, tapis, et tous les harnachements. C'était foutu, son cheval venait de choper le mal.

On aurait pu parler d'une entrée fracassante des deux compères dans la bicoque si seulement Seth n'avait pas lancé cette charmante phrase, à quoi il répondit Garde ce speech pour les futures demoiselles que t'emmèneras ici avant de s'écrouler sur la chaise la moins branlante en riant. Et bordel, Ed fut impressionné de voir que malgré le poids de la bête (Seth) et la chaise vieille de cent ans, il ne toucha pas cul à terre. Ed enleva ses bottes en premier. Et c'est les pieds gelés qu'il continua à se déshabiller pour ne garder qu'un pantalon trempé. Le temps que Seth cherche un petit remontant, Ed venait d'enlever son pantalon, pour éviter d'attraper une angine ou une autre merde du même genre. Et alors qu'il trouva la bouteille tant rêvée, il se retourna et demanda à son pote à quoi trinquer. A mon putain de slip de Noël ! Ed n'avait plus de sous-vêtements ces derniers temps, et au lieu de prendre le temps de faire tourner une machine, il avait décidé de se mettre le slip qu'on lui avait offert il y a deux ans de ça. Il prit la bouteille des mains de son compagnon d'infortune avant de boire une gorgée. Et dieu que c'était bon quand on avait froid! Ce goût prononcé. C'était du rhum arrangé. Et autant dire qu'ils avaient eu de la chance de tomber sur du bon! Son ancienneté ne le rendait que meilleur. Dis, t'as tes règles en ce moment ? Ed tira une grimace, saisit par le froid, avant de retourner la bouteille à son pote. J'veux dire, l'autre fois où tu t'es barré pour une nana sans rien me dire.. Et puis j'en sais toujours pas plus ! Ed était pas très curieux de nature, mais avec Seth c'était différent, c'est comme si ils se partageaient le même corps. Ed fit un mouvement en arrière en étendant les bras avant que la chaise ne cède sous son poids et qu'il se retrouve nu comme un vers sur un sol humide et décrépi. Putain c'est toi le plus lourd et c'est moi qui prend. Je comprendrai jamais les sciences physiques. dit-il en rigolant fortement. Pourtant ce rire semblait avalé par le vacarme extérieur. La petite bicoque tremblait, un coup à droite, un coup à gauche, tout en étant ravagée par les torrents d'eau. des gouttes tombaient déjà du plafond. Il fallait espérer que cette tempête cesse au plus vite, sinon une autre allait sans doute se déclarer à force de proximité..

(c) REDBONE


_________________

Pride and prejudice
Fight Club ☽ Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude.


PROMIS J'SUIS A JOUR DEMAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
storm is coming [eddy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HEARTS OF GOLD :: redcliffe, arizona :: bayside road-
Sauter vers: