AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Faire le premier pas - Ciaràn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carrol Faulkner
avatar

- Messages : 94

[sun is rising]
- In my pockets : keys, wallet, change and cellphone.
- Friendships:
- Availability: présence, français, (◊◊◊)

MessageSujet: Faire le premier pas - Ciaràn.   Mer 4 Oct - 15:24



    Voir un psy n’était clairement pas une priorité pour Carrol. Malheureusement, il faisait encore beaucoup trop de cauchemars et il fallait qu’il y trouve une solution. Il avait déjà pris des somnifères et autres médicaments, mais rien ne fonctionnait. Donc, il avait décidé de regarder sur internet le nom de psy disponible rapidement ou en tout cas, les meilleurs en ville. Après plusieurs jours de recherche pour vérifier les antécédents de chacun, il avait décidé de se rendre à l’hôpital. Apparemment il y aurait deux personnes qui pourraient lui convenir. Il savait évidemment qu’une fois en face d’eux ça pourrait ne pas coller, mais il fallait tenter le coup. Donc, il se retrouvait là, en face de l’hôpital. Ca faisait déjà quinze minutes qu’il regardait le bâtiment. S’il continuait comme ça, quelqu’un allait penser qu’il faisait un repérage pour un kidnapping ou un attentat. Secouant la tête à ces idées, il entra dans l’immeuble et alla à l’accueil demander l’étage où il voulait se rendre. Après avoir écouté les indications, il alla vers les ascenseurs et tapa du pied tout au long de la montée. Une fois à l’étage, il sortit de la boite de métal et alla voir la secrétaire qui l’accueillit avec un large sourire. C’était un bon début. Expliquant sa venue, la jeune femme lui posa quelques questions avant de lui proposer d’aller s’installer en salle d’attente. Les deux personnes qu’ils voulaient voir étaient déjà avec quelqu’un et ils pourraient venir lui parler juste après pour voir ce qu’il attendait d’eux. Faisant demi-tour, il allait se rendre vers la salle d’attente, quand il reconnut une personne qui avançait vers lui.

    Ciaràn.

    Fixant son petit frère, l’avocat devait avouer qu’il était sous le choc. Non pas seulement parce que ce dernier pourrait se douter de ce qu’il faisait ici, mais parce qu’il voyait que son frère avait changé physiquement depuis la dernière fois qu’ils s’étaient vus. Ca faisait si longtemps qu’il ne l’avait pas vu qu’il devait avouer qu’il était perturbé. Evidemment, sa famille lui avait donné des nouvelles quand ils en avaient. Mais Carrol se sentait coupable de ne pas avoir parlé avec Ciaràn depuis longtemps. Il l’avait laissé tomber au pire moment et il savait qu’il n’aurait pas dû le faire. Après tout, c’était lui l’aîné. Il aurait dû être là pour son frère. Depuis quelque temps déjà, il avait eu envie de reprendre contact, mais il se disait que le plus jeune risquait de le rejeter. Il aurait évidemment compris cela, mais le voir maintenant n’était clairement pas le meilleur moment pour Carrol. Cependant, ça restait, malgré tout, une opportunité pour pouvoir lui parler.

    Comment vas-tu ?

    C’était tout ce qu’il avait trouvé à dire, mais il se reprit rapidement.

    Tu as l’air en forme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciaràn Faulkner
born to be with you
avatar

- Messages : 889

[sun is rising]
- In my pockets :
- Friendships:
- Availability: 7/7j, français/english, (◊ ryder◊eddy◊felix • tc • carrol(0/5))

MessageSujet: Re: Faire le premier pas - Ciaràn.   Mer 4 Oct - 15:54



Ciaràn était de retour à la réalité, le travail. Pourtant, il ne semblait pas au meilleur de sa forme. Les regrets et la culpabilité du passé pesaient sur ses épaules, en plus de voir que plus personne n'avait la moindre considération pour lui. Même plus lui même. Pourtant, il tentait de faire bonne figure devant les autres.Un petit sourire, un mot gentil pour les patients. Mais le jeune Faulkner n'avait pas vraiment la tête au travail. Il n'avait plus la tête à rien et avait perdu toute confiance en lui. C'était ça qui était le plus dur. Il commençait à douter de lui, de savoir s'il était bien à sa place, dans les bonnes études. Sa vie qu'il s'était construite s'effondrait comme un château de cartes. Toutes ces années n'avaient été qu'un mensonge, un faux semblant qu'il l'entraînait loin de la vérité. Et 5 ans plus tard, la vérité lui explosait à la figure. Il l'avait bien cherché, Ciaràn. Et un sentiment de malaise s'installa en lui. Non, il n'était pas vraiment bien aujourd'hui. Il s'enferma dans un bureau vide et il tenta de se calmer. Il observa son reflet à travers le verre de la fenêtre et il vit qu'un fantôme pâle et apeuré. Il respira profondément et il reprit sa ronde. Alors qu'il se dirigeait à l'accueil, il vit alors un homme plus âgé et lorsqu'il s'approcha un peu plus, il reconnut son grand frère Carrol. Il accumulait tous les retours, ou comment ça se passait? Il se renfrogna mais il approcha quand même de son frère. Malgré sa rancoeur tenace, Ciaràn était soulagé de voir son grand frère.

"Salut Carrol..."

Le ton n'était pas chaleureux, il n'était pas froid non plus. Non, il tentait de rester neutre. Pourtant, c'est quand il revit son frère que la culpabilité de Ciaràn grandit et son angoisse aussi. Il aurait préféré aller en prison et ne pas avoir balancé Felix, plutôt que d'avoir parlé pour sauver son "honneur" devant sa famille. Son frère ne voulait plus de lui. Il avait l'impression que son monde s'était écroulé à l'époque et personne n'avait rien vu. Ciaràn commençait à ne plus être lui. Il ne l'était déjà plus depuis des années mais là, lui-même se rendait compte qu'il devenait comme ses patients et ça le terrorisait. Son frère tentait de faire la conversation et Ciaràn ne voulait pas parler devant les autres. Ni même se disputer avec Carrol. Il haussa les épaules, attrapa le bras de son frère et l'emmena dans le bureau vide où il avait tenté de se calmer. Pourtant les nerfs de Ciaràn lâchèrent peu à peu et il lança:

"Qu'est-ce que tu es venu foutre ici? Me fliquer? Savoir si j'étais pas devenu un affreux criminel? Tu veux quoi Carrol?"

Il aurait voulu avoir le même aplomb avec Felix mais c'était impossible. D'ailleurs il savait que même avec Carrol, son aplomb allait s'envoler avec son moral. Mais il n'avait pas le choix, il devait faire semblant que tout allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carrol Faulkner
avatar

- Messages : 94

[sun is rising]
- In my pockets : keys, wallet, change and cellphone.
- Friendships:
- Availability: présence, français, (◊◊◊)

MessageSujet: Re: Faire le premier pas - Ciaràn.   Dim 8 Oct - 16:46



    Il ne s’attendait pas à un accueil où ils allaient se serrer dans les bras de l’autre et avoir des mots gentils. Pourtant, Carrol n’avait pas songé voir son frère de la sorte. Il semblait aller bien au premier abord, mais en l’observant plus, il remarqua quelques autres signes de différences de celui qu’il avait connu. Mais en même temps, il ne savait plus qui était le jeune homme qui se tenait face à lui. Il ne l’avait pas vu depuis très longtemps. Trop longtemps peut-être. Lui qui s’était promis d’être un grand frère modèle avait clairement été tout le contraire avec Ciaràn. C’était pour cela qu’il tentait d’être sur le dos de Sweeney pour lui dire ce qu’il devait faire. Il se doutait qu’il devait être un peu étouffant, mais il faisait en sorte d’alléger le tout en sortant avec le plus jeune de la famille. Avec ses sœurs, il faisait la même chose. Mais avec Ciaràn, il avait clairement tout raté. Il avait voulu être là pour lui, mais l’emprise de Felix avait été trop forte et même une grosse somme d’argent n’avait pas suffi à faire partir Felix. Aujourd’hui, face à son frère, il ne savait pas vraiment quoi dire, mais il tenta malgré tout. Surpris en le voyant hausser les épaules avant de le prendre par le bras, l’avocat suivit Ciaràn sans rien dire. Se retrouvant dans un bureau vide, il regarda autour de lui, se demandant pourquoi il venait de l’amener là. Ce fut aux paroles du plus jeune qu’il comprit. Se tournant complètement vers lui, Carrol fourra ses mains dans ses proches en fixant son frère.

    Je ne veux rien de toi. Je suis venu voir les psychologues pour … un client.

    C’était un mensonge, mais il ne pouvait pas le dire à son interlocuteur. Il se devait de garder la face et ne pas parler de ses cauchemars. De toute façon, au vu de la tournure des choses, il ne valait mieux pas qu’il en parle. A la place, il fronça les sourcils en fixant le jeune homme.

    Tu penses que je suis venu ici pour te faire la morale ? Pour te dire comment tu dois vivre ta vie ? Ca tu l’as fait par toi-même il y a des années Ciaràn. Je suis toujours avocat et j’ai des devoirs envers mes clients, je fais mon boulot, comme tu sembles faire le tien ici.

    Serrant les dents, il savait qu’il s’enfonçait dans son propre mensonge, mais ça n’était pas le moment d’y songer. Après tout, il se retrouvait face à son frère, donc autant mettre les choses aux claires avec lui.

    Tu veux m’agresser, fais-le, mais ne penses pas à ma place. Je suis là uniquement pour le boulot, mais maintenant que tu es là, autant en profiter. Dis-moi ce que tu es devenu.

    Son ton était un peu plus calme, mais il voulait aussi savoir comment allait son petit frère. Qu’avait-il fait depuis tout ce temps ? Qui était-il devenu ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciaràn Faulkner
born to be with you
avatar

- Messages : 889

[sun is rising]
- In my pockets :
- Friendships:
- Availability: 7/7j, français/english, (◊ ryder◊eddy◊felix • tc • carrol(0/5))

MessageSujet: Re: Faire le premier pas - Ciaràn.   Mar 10 Oct - 11:52




Alors que son grand frère se justifiait sur sa présence ici, tout en lui répétant qu'il n'était pas venu lui faire la morale, Ciaràn observa Carrol. Autant son petit frère, personne n'avait le droit de le toucher, autant avec son grand frère, ses relations étaient plus compliquées. Mais aujourd'hui, Ciaràn avait besoin de lui. Parce qu'il était un homme en train de se briser en mille morceau, petit à petit. Malgré tout, Carrol pourrait l'aider, le guider, pour éviter de faire n'importe quoi. Quoi qu'il avait déjà fait n'importe quoi. Il aurait voulu lui raconter ce qui n'allait pas. Mais il avait déjà trop parlé dans le passé. Ciaràn baissa le regard un instant, il réfléchissait. Devait-il lui implorer son aide? Ou se débrouiller par lui même? Il était perdu. Ciaràn avait maintenant 27 ans mais il avait toujours la désagréable impression d'en avoir 17 ans.

ll soupira et regarda de nouveau son frère avant de lancer:

"T'as pas besoin de te justifier Carrol.... tu fais ce que tu veux..."

Ciaràn se mordit la lèvre pour avoir été aussi désagréable avec son frère. Il devait lui parler, lui dire la vérité avant qu'il ne soit trop tard. Mais il était déjà trop tard pour Ciaràn. Il s'auto détruisait insidieusement. Son frère lui demandait ce qu'il était devenu. Il aurait rit s'il ne se sentait pas aussi mal.

"Rien.... j'ai toujours été un minable et je le resterais toujours à tes yeux quoi que je fasse...."

Ciaràn commençait à montrer qu'il perdait face à lui même. Bientôt il s'écraserait devant tout le monde. Mais c'était peut être sa destinée. Dans la famille y avait assez de gens forts... il fallait bien un faible.

"Mais c'est super d'être minable... comme ça les parents me foutent la paix, toi tu continues de faire comme si j'existais pas et Sweeney pourra prendre exemple sur le parfait Carrol.... Vivez votre vie sans moi... j'ai besoin de personne..."

Il semblait vouloir s'isoler. En étant odieux avec l'aîné. Peut être que la claque serait moins forte s'il était seul face à son destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciaràn Faulkner
born to be with you
avatar

- Messages : 889

[sun is rising]
- In my pockets :
- Friendships:
- Availability: 7/7j, français/english, (◊ ryder◊eddy◊felix • tc • carrol(0/5))

MessageSujet: Re: Faire le premier pas - Ciaràn.   Mar 10 Oct - 12:12

bug fa à supprimer


Dernière édition par Ciaràn Faulkner le Mer 11 Oct - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carrol Faulkner
avatar

- Messages : 94

[sun is rising]
- In my pockets : keys, wallet, change and cellphone.
- Friendships:
- Availability: présence, français, (◊◊◊)

MessageSujet: Re: Faire le premier pas - Ciaràn.   Mer 11 Oct - 20:23



    Oh non, vu la façon dont tu viens de me parler, je dois me justifier.

    Il savait que lui répondre de la sorte n’était pas une bonne idée. Sortir l’ironie n’était clairement pas une bonne chose, mais il voulait lui montrer qu’il avait été blessant. Croisant les bras sur son torse, Carrol fixe son petit frère. Il était blessé par ses propos, mais en même temps il voulait savoir comment il allait. Que devait-il ? Etait-il toujours un étudiant brillant ? Il voulait en savoir plus, mais il n’était pas certain que Ciaràn accepterait de lui répondre au vu du ton qu’il venait d’avoir avec lui. Fronçant les sourcils à ce que venait de dire son frère, l’avocat devait avouer qu’il ne savait pas quoi lui répondre. En même temps, il ne s’était pas attendu à l’entendre dire de telles choses. C’était donc ce qu’il imaginait ? Il pensait que Carrol le trouvait minable ? Ca n’était pas du tout ce qu’il voulait, mais il fut attentif au reste de ses propos. Cependant, quand il évoqua Sweeney, l’avocat devait avouer que c’était un point sensible. La relation entre les deux frères n’était pas au beau fixe, c’était même parfois un peu tendu. Carrol poussait son frère, mais ce dernier ne semblait pas être réceptif à ce qu’il disait. Mais, il ne pouvait pas laisser Ciaràn parla ainsi et il le fixa, tentant de ne pas être trop dur dans sa façon de parler.

    Tu crois que je te trouve minable ? Ca n’est pas le cas, je trouve que tu as eu du courage de le dénoncer.

    Ca avait été une surprise pour lui, il devait clairement l’avouer. Il n’avait pas imaginé que son frère en aurait la force.

    Les parents se font du souci pour toi et ce ne sont pas les seuls. Pour ce qui est de Sweeney, je ne suis pas certain qu’il veuille prendre exemple sur moi. Il n’est pas très réceptif à ce que je peux lui dire. Pour ce qui est de n’avoir besoin de personne, c’est possible. Après tout, je ne sais pas ce que tu deviens et oui je t’ai tourné le dos, mais je n’aurais pas dû le faire. Vivre seul n’est pas une partie de plaisir et je sais de quoi je parle. C’est peut-être ce que tu veux, mais si c’était le cas, tu semblerais plus sûr de toi en le disant.

    Fixant le jeune homme il ne savait pas comment ce dernier allait réagir, mais il espérait qu’il ne lui dirait pas d’aller se faire voir.

    Je n’ai jamais pensé que tu étais minable Ciaràn. Je me suis plutôt demander comment tu pouvais laisser ce type te dicter ta vie. Tu mérites d’être heureux et lui te tirait vers le bas. Il n’était pas bon pour toi et malgré tout ce qu’on pouvait faire, tu restais avec lui. Alors vu que c’était ce que tu voulais, je t’ai laissé vivre ta vie.

    Haussant les épaules, il savait qu’il n’aurait pas dû le faire, mais à l’époque, il n’avait pas sû quoi faire d’autre pour l’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Faire le premier pas - Ciaràn.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faire le premier pas - Ciaràn.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire le premier pas... du moins essayer (pv Lynn) TERMINE
» Lily-Rose N. Stevenson || Viens petite fille dans mon comic strip
» Sortir, c’est faire le premier pas pour tourner la page - Kaya L. Jager
» Parfois, il faut savoir faire le premier pas. ♥ Ethan
» Questions au Galop des hippogriffes • Ben & Zoé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HEARTS OF GOLD :: redcliffe, arizona :: district south west-
Sauter vers: