AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 i hate you. (alec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frida Stanford
avatar

- Messages : 9

MessageSujet: i hate you. (alec)   Mar 10 Oct - 22:25


≈ ≈ ≈
{i hate you.}
crédit/ tumblralec.

La nuit a été difficile pour Frida, comme souvent depuis le décès de son mari. Ses pensées ne quittent pas l'homme qui ne reviendra jamais, ce qui rend le sommeil difficile à trouver. Et quand cela a la chance de se produire, c'est le futur bébé qui fait des siennes. Pas lui directement, parce qu'il est encore trop petit pour cela, mais tout ce qui s'en rapproche. La jeune femme est encore prise de nausées, alors il n'est pas rare de la voir hors de sa chambre une bonne partie de la nuit. La raison du manque de moment d'aujourd'hui est un mélange des deux. La jeune femme a pleuré, encore, puis quand elle n'avait plus la force de le faire, alors son corps a joué contre elle. Elle s'est levée une fois, puis deux, trois et après, elle a arrêté de compter. Le silence de la nuit est toujours difficile pour elle, c'est pour cette raison qu'elle préfère le jour, mais là, en se levant et en voyant les ordures dans la cuisine, elle regrette déjà d'avoir mis un pied en dehors du lit. Elle soupire légèrement et passe une main contre sa tempe. Il n'y a qu'un enfant sous ce toit et pourtant, ce n'est pas lui qui en fait voir de toutes les couleurs à sa mère. Non. La terreur porte le nom d'Alec et est majeur depuis bien longtemps, alors lorsque Frida a accepté, à contrecoeur, de l'accueillir, elle ne pensait pas avoir autant de soucis. Il est insupportable et la jeune femme a l'impression de devoir repasser derrière lui à chaque fois. Elle est peut-être un peu plus dur avec lui qu'avec les autres, mais quand elle le voit, elle ne peut s'empêcher de voir son frère, Jake. Elle avance un peu plus dans la pièce et pousse de sa main les bières posées sur la table, histoire de se faire un peu de place. Elle a envie de résister et de laisser cela dans cet état, mais elle sait très bien que c'est plus fort qu'elle, qu'elle va finir par craquer et rendre la cuisine comme elle l'était encore hier soir. Frida lance la machine à café et en attendant que sa boisson soit prête, elle se dirige dans une petite pièce située juste à côté de la cuisine. Elle y trouve un sac poubelle, dans lequel elle commence à mettre les bouteilles vides. Pour la jeune femme, il y en a beaucoup. Elle n'arrive pas à comprendre comment Alec a pu boire tout cela et surtout, comment elle a fait pour ne rien entendre. Lorsque la sonnerie de la machine à café se fait entendre, elle dépose le sac plastique dans un coin de la pièce et va chercher sa boisson. Alors qu'elle s'assoit juste à la table, une femme, très peu vêtue fait son entrée dans la pièce. Frida hausse les sourcils et regarde la blonde s'avancer, vêtue d'une culotte et d'un simple T-Shirt, comme si de rien n'était. L'invité, sans avoir dit bonjour, repart de la pièce aussi vite qu'elle est arrivée et laisse place à Alec. Instantanément, le visage de la propriétaire se ferme, elle fronce les sourcils. Rare sont les discussions sans cris entre eux et aujourd'hui, cela ne dérogera pas à la règle. Après être restée silencieuse un certain temps, Frida ne peut pas s'empêcher de faire une remarque désagréable. « Tu pues l'alcool. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alec Stanford
avatar

- Messages : 9

MessageSujet: Re: i hate you. (alec)   Jeu 19 Oct - 1:21


≈ ≈ ≈
{i hate you.}
crédit/ tumblrfrida.

Il sait pas ce qu'il fait de sa vie, ça fait un moment qu'il en sait rien même. Le plus dur c'était pas la zones de conflits finalement, le plus dur c'est être ici, devoir faire face à des gens heureux, des citoyens qui ne se doutent pas de l'horreur qui se cachent à quelques centaines de kilomètres. C'est maladif, ça le ronge. Savoir qu'il est là quand d'autres sont là bas, quand certains sont entrain de mourir comme son frère. Alors ouais il se met la tête à l'envers, les filles, l'alcool et les pilules et la nuit dernière n'a pas échappée à la règle. Il a ouvert une bière, puis une autre et encore une autre avant de finir par partir, rôder la nuit et se trouver une proie à ramener le temps de faire passer les vapeurs de l'alcool. Il sait pas ce qu'il devient, ce que son frère dirait s'il le voyait dans cet état, lui le grand militaire. Alec il a toujours l'enfant turbulent, le petit con, c'était James le gars bien, le père de famille, le mari idéal, le grand frère parfait.
Il se réveille, la tête prise dans un étau. Comme si sa journée ne commençait déjà pas assez bien comme ça, il pouvait déjà entendre les pas de Frida se presser dans l'escalier. Ah Frida, son bourreau, sa belle-sœur, la chieuse que son frère a choisi d'épouser, il en avait des dizaines à ses pieds James, mais non il a fallu qu'il choisisse la pire de toutes. Il se ramasse comme il peut, enfile un caleçon et un tee-shirt et décide de rejoindre celle qui va le pourrir jusqu'à ce que ça parte en dispute, comme toujours. Mais avant ça il a droit au visage souriant de sa belle d'une nuit, une belle qui lui dépose un furtif baiser sur les lèvres avant de rejoindre le bureau qui lui sert de chambre pour le moment. Certainement elle va ramasser ses affaires, elle sait comment ça fonctionne avec les mecs comme Alec, avec les mauvais garçons. Il pénètre dans la cuisine et ouvre directement le frigo pour attraper la bouteille de jus d'orange et la porter à ses lèvres, il sait qu'elle déteste quand il fait ça et c'est pourquoi il le fait. Il décompte dans sa tête, cinq, quatre, trois, deux et évidemment elle lui balance sa première pique de la journée et un léger sourire se dessine sur son visage, tellement prévisible. écoute princesse, c'est ce qui arrive quand on passe une bonne soirée, tu le saurais si tu faisais autre chose de ta vie que de pourrir mon existence. non il ne l'apprécie pas, mais s'il y a bien une seule chose pour laquelle il doit la remercier c'est la petite tête brune qui vient de passer le pas de la porte encore à moitié endormi. Souriant au petit garçon, Alec l'attrape et le pose sur le plan de travail. nate, tu sais que t'es mon meilleur pote, alors est-ce que tu pourrais demander à ta maman de me laisser tranquille ? il a toujours eu un truc avec les gosses Alec, c'est comme ça, il a un don avec eux, peut-être parce qu'il n'a jamais cessé d'en être un et ça même avec un fusil entre les mains. maman arrête d'embêter oncle alec. un sourire satisfait se dessine sur son visage alors qu'il plante son regard dans celui de la métisse, deux peuvent jouer à ce jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
i hate you. (alec)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» Sometimes I hate you so much [pv Lysandre]
» [Terminé] You hate me, I know ... [Nathan]
» i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva
» alec ▲ the show must go on.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HEARTS OF GOLD :: redcliffe, arizona :: bayside road-
Sauter vers: